Le poker en France sous toutes ses formes

Jeu de poker En France, le poker est un jeu popularisé à partir tant du cinéma et des ouvrages de grands auteurs, que grâce au génie des développeurs et des atouts qu'offre l'internet. Il reste le loisir le plus prisé, faisant des centaines de millions de passionnés de par le monde. Considéré comme le plus grand voyageur des options de divertissement, le poker s'est intégré en France et à plusieurs autres sociétés, prenant la forme des cultures, tout en gardant ses règles basiques, d'où les multiples variantes qu'on lui connaît. Il faut également reconnaître que les différents recyclages qu'a subis le poker seraient liés aux besoins d'innovation et la créativité, deux grandes qualités qui sont consubstantielles à l'existence humaine.

Au sens étymologique, le terme « poker » est issu de deux mots de différentes langues indo-européennes. Les historiens du jeu nous enseignent que la terminologie du mot « poker » serait issue d'un terme allemand « Pochspiel » qui a pour sens « jeu de crâneurs ». Cette terminologie laisse entrevoir le caractère un peu frimeur des adeptes de ce jeu. La seconde et dernière origine du mot « Poker » provient d'un terme anglo-saxon, en l'occurrence le verbe « To poke ». En langue française, ce verbe anglais signifie « attirer, tisonner, exciter ». Avec cette signification, nous découvrons la force du défi, la passion et la pression que cache le poker.

Notons que le poker, aussi bien en France que dans les autres pays, quelles que soient ses variantes, est une variété de jeu de cartes dans lequel les joueurs parient sur la valeur des cartes qu'ils ont en main pour remporter la cagnotte, c'est-à-dire, l'addition des sommes placées. Un passe-temps américain par excellence, il rappelle aux habitués certains jeux français comme le brelan ou encore Italiens, le Brusso par exemple.

Les règles du jeu de poker

Une partie de poker en France se joue avec cinquante-deux (52) cartes. Autour de la table de jeu se retrouvent deux à sept joueurs. Les cartes sont distribuées de sorte que chaque équipier reçoit cinq cartons. Les cartes sont classées de la plus grande valeur à la plus petite. L'As et le Roi valent le point supérieur. Suivent ce classement des dames et les valets. Les numérotées du dix (10) aux deux (2) ferment la marche et n'ont de valeur que le chiffre qu'elles portent. L'As peut, selon le lexique du jeu former une quinte c'est-à-dire, constitué une main gagnante avec l'ordre des cartons suivant : les cartes portant les numérotations deux (2), trois (3), quatre (4) et cinq (5).

Que ce soit en France ou ailleurs, les règles du poker établissent plusieurs combinaisons de cartes dans une main. Nous pouvons citer dans l'ordre croissant : une paire de cartes identiques ; deux paires ; un brelan qui selon le vocabulaire adapté désigne trois cartes identiques ; une quinte qui équivaut à cinq cartes de différentes couleurs ; une couleur, terme qui désigne cinq cartes de même couleur qui ne se suivent pas ; un full, comprenez un brelan et une paire ; un carré, c'est-à-dire quatre cartes de même valeur ; une quinte flush, à comprendre une séquence de cinq cartes de même couleur et une quinte royale qui consiste à avoir une combinaison des cartons ayant pour numérotation dix (10) et toutes les autres cartes à figure jusqu'à l'as de la même couleur.

Les règles basiques du poker recommandent que lorsque deux équipiers d'une même partie viendront à présenter la même combinaison de cartes, celle contenant l'As ou la plus grande valeur est la main gagnante. Dans le cas où aucune combinaison ne peut être réalisée, le joueur détenant le carton ayant la plus grande valeur remporte la partie. Pour ce qui concerne la mise, l'équipier à gauche du distributeur de cartons est censé commencer. Il effectue une mise dont le montant est déjà convenu. Les autres joueurs ont soit la possibilité de déposer leurs paris dans la cagnotte, ce qui est nommé « ouvrir le jeu », soit parler (ne pas faire une mise mais rester dans le jeu), soit passé (ne pas effectuer de placement et sortir du jeu). Lorsque les paris sont terminés et que la plus haute mise a été réalisée, les adversaires de la partie peuvent améliorer leurs mains par tirage.

Quelques variantes de Poker les plus joués en France

La popularité du poker se constate en France à travers ses multiples variantes créées contre la monotonie. Les plus célèbres de ses formes du même loisir sont les suivantes : le Texas Hold'em Limit, l'Omaha, le stud, le razz, le poker fermé, le royal, le peney Hold 'em, pour ne citer que ceux-là. Nos expertises vous permettront de découvrir via ce site la particularité de chaque variante. Notons que chaque type de poker de France pratiqué fait appel à d'autres formes qui sont appelées cousin lointain, et la chaîne se prolonge au point où l'on ne peut imaginer la fin.